Tout pour la musique


Padam Padam !

 

Me revoilà avec un second article pour vous parler encore une fois de musique. Mais pas seulement d’un type de musique. Non, de toute la musique, de la musique au sens large, du son, de l’ouïe. Je suis sûre que vous voyez où je veux en venir… visiblement non, mais ce n’est pas grave :D .
Je vais donc vous parler d’équipement, de casques, et pas de n’importe lesquels mais de mes derniers écouteurs : le casque stéréo à câble plat d’HTC !

 

Attention, note de service, je ne suis missionnée par aucune compagnie, je ne suis pas technicienne, ou encore moins ingénieur dans les sciences du son, je vous livre simplement, humblement, mon avis, mon expérience de jeune geekette en herbe.

 

Mieux, je vous fais part d’un coup de coeur !
Et à chaque histoire d’amour… sa rencontre mémorable.

 

Il était une fois…

 

 

Une date : le 8 décembre 2011, un lieu : le Retro, une boîte du centre-ville de Strasbourg, un nom : l’afterwork HTC ! Ou comment arriver là par hasard, ne pas se sentir à sa place (aucun device HTC en ma possession) mais découvrir une communauté et une marque dans une ambiance formidable.

 

 

L’événement est une soirée « branchée » où tout tourne, le staff HTC et ses nouveaux appareils, la boisson et la nourriture. Cet afterwork est donc un événement promotionnel de la firme HTC, événement qui se balade un peu partout en France (Lyon, Marseille, Nantes, Toulouse,…). Une soirée très sympathique qui permet aux fans de la marque de rencontrer des professionnels qui leur font découvrir les nouveaux produits. Pour notre part, nous avons pu tester les HTC Titan, Sensation et Sensation XL, Evo 3D, Radar, la Flyer, et le HTC Rhyme et ses accessoires…et c’est là que tout a commencé !

 

 

Mais…mais que fait cette jeune femme, peu vêtue, à la chevelure blonde et loooongue et au sourire excessif…vement agaçant ? Pourquoi broie-t-elle avec tant de véhémence ces pauvres écouteurs mauves sans défense ?! …en gardant son sourire effrayant ! Ah, c’est une démonstration ! De…regarde-comme-je-pourrais-pétrir-la-meilleure-pâte-à-kougelhopf-de-tout-l-univers ou de tu-vois-ce-que-je-peux-faire-avec-les-cheveux-de-ta-copine-si-elle-parle-encore-une-fois-de-mon-sourire-comme-ça !

Ola ola restons sérieuse :) C’est une démonstration du magnifique pouvoir de ces superbes écouteurs intra-auriculaires au câble plat et qui donc ne s’emmêlent pas dans ton sac-à-main-home-sweet-home qui contient déjà beaucoup d’autres câbles de toutes sortes, dont tu n’as certainement pas besoin, mais qui se font toujours un plaisir de te rappeler qu’ils sont là bien présents et actifs en s’enroulant , en s’entortillant vicieusement avec la force d’un bucheron canadien autour des seuls câbles que tu voulais pour « ambiancer » ces 10 minutes de trajet de tram, désormais réduites à néant, tes écouteurs !

 

Ce fut une révélation pour moi, une lumineuse découverte dans l’obscurité moite de ce club douteux. Des écouteurs qui ne font jamais de noeuds et qui en plus possèdent un design soigné très classe.
Bien sûr, HTC n’est pas la première, ni la seule marque à vendre ce type de casque. En effet, on connait la collaboration entre les ingénieurs de Monster et l’homme orchestre Dr Dre pour les Monster Beats Tour à câble plat, mais aussi avec d’autres artistes Sean « Diddy » Combs (Puff Daddy pour les néophyte), Lady Gaga ou le joueur de basket-ball LeBron James.
Sans vouloir dresser une liste exhaustive, on retiendra aussi les a-Jays Four du suédois JAYS, compatibles iPhone/iPad/iPod.

 

J’ai donc rapidement fait l’acquisition de ce casque. Une chronique entière sur « l’unboxing » me chatouille le bout des doigts, mais je vais vous épargner. Ce sont de simples écouteurs. Certes, mais agrémentés de petits « plus », qui font que j’en suis tout à fait ravie et que j’adore les arborer dans mon trajet de tram, nouvellement ambiancé (y’en a-t-il-qui suivent ?).

Les miens sont blancs, ils sont également disponibles en mauve, l’expérience montre qu’en effet, ils ne s’emmêlent pas, c’est un véritable gain de temps, mais du coup, peut-être qu’on peut émettre la seule critique : ils prennent un peu de place, difficile d’en faire une boule compacte ou de les enrouler, cependant, je pense que ça devient moins rigide avec le temps.
La tenue dans l’oreille est optimale et optimisée par l’habituelle (ou non) présence de 4 tailles d’intra différentes. Le son est très bien. Personnellement, je ne demande pas à mes écouteurs d’avoir la qualité sonore d’un vrai casque qui te recouvre l’oreille (à la double-fonction très appréciée par ces gelées hivernales). En plus, le design est top, un graphisme épuré, une matière très agréable, une finition impeccable.

 

 

Comme je l’ai mentionné au début, ces écouteurs filaires font partie de la petite gamme d’accessoires proposés avec le tout nouveau, tout beau, HTC Rhyme, le mobile girly&geek, comme dirait notre amie Justine.

 

 

Et puis, si vous voulez vous remémorer cette soirée ou vous mordre les doigts (y’avait même des sushis !), je vous propose l’album photo qui l’immortalise. (N.B: il est possible d’y retrouver des visages familiers, chuuut !)
 

À bientôt !
 

Pauline



3 commentaires »

  • Justine dit :

    Comme dit le truc pas mal avec ces écouteurs, c’est qu’ils sont effectivement anti-noeuds et ça c’est vraiment génial ! Le câble plat a l’air plus robuste qu’un câble d’écouteurs classiques. Par contre, j’ai trouvé l’ergonomie des embouts pas top, j’ai des oreilles assez petites ;)

  • spinck dit :

    J’avais effectivement, un temps, lorgné sur les A-JAYS, sans en faire l’acquisition, néanmoins, étant largement équipé par ailleurs.
    Mais le principe évident, et cependant assez récent, consistant à exonérer l’utilisateur de démêlages intempestifs, commence à me titiller.
    Mes V-Moda Remix Remote, régulièrement attrapés à l’arrache et confinés en boule dans une poche de veste, me procurent des moments de bonheur intense quand vient le moment de les utiliser >x(

  • Catrom! dit :

    Perso j’ai arrêté d’utiliser des intra, vu que je tournais à une paire par mois quasiment. Tout le temps flingués ces machins la…

    Et en effet le coup de démêler tout le temps le bazar m’insupportais au plus haut point ;)


Laisser un commentaire